Signature de la charte « une région pour les animaux »

Courrier adressé aux membres de l’association L214 et à tous les défenseurs de la cause animale pour accompagner la signature de la charte « une région pour les animaux », à retrouver ici

Aux membres de l’association L214 et à tous les défenseurs de la cause animale,

Notre liste l’Ecologie Ensemble, Citoyenne et Solidaire, a fait du bien-être animal un axe fort de son projet pour la région Pays de la Loire.

C’est un enjeu majeur sur lequel notre pays doit progresser et les citoyens et citoyennes le demandent avec insistance. Voilà en effet plusieurs décennies que la cause du bien-être animal a gagné en ampleur et la mobilisation citoyenne et associative y est pour beaucoup. Pourtant, le Gouvernement avance trop peu ou trop lentement sur ces sujets. A l’Assemblée Nationale, j’ai eu l’honneur d’être le premier président de groupe à mettre à l’ordre du jour une proposition de loi sur le bien-être animal. Depuis, la majorité peine à avancer et à programmer le vote définitif du texte moins ambitieux qu’elle portait. En Pays de la Loire, nous n’attendrons pas et nous mettrons en place, à l’échelle de notre région, des actions fortes pour lutter contre les souffrances animales.

C’est pourquoi en tant que candidat à la présidence de la région, avec mon équipe, qui compte des candidats et militants engagés pour la cause animale, je signe la charte “Une Région pour les animaux”.

Nous nous engageons sur 21 des 25 engagements de la charte et nous travaillerons pour avancer durant le mandat sur les 4 engagements restants qui concernent l’élevage et les journées végétariennes ou végétaliennes dans les cantines scolaires.

Sur l’élevage d’abord, c’est un thème sur lequel je veux avancer avec les éleveurs ; nous aurons une politique ambitieuse pour transformer progressivement les pratiques et pour favoriser les formes d’élevage les plus respectueuses de l’environnement, du climat, et des impératifs biologiques des animaux. Beaucoup d’éleveurs agissent ou veulent agir ; nous serons à leur côté. Nous tiendrons compte de la difficulté que présenterait pour les éleveurs dont les bâtiments sont déjà existants une remise en cause trop brutale de leurs conditions d’activité et travaillerons avec eux pour rendre viable et rentable cette transition. Nous renforcerons le soutien aux élevages en bio et autres labels, qui apportent des garanties supplémentaires sur le bien-être animal.

Sur la végétalisation des repas dans les cantines scolaires ensuite, nous partons de loin dans notre région et nous nous sommes déjà engagés pour proposer une alternative végétarienne quotidienne dans les cantines des lycées -c’est notre priorité et on en est loin-, ainsi qu’un repas végétarien hebdomadaire. Votre proposition d’engagement va plus loin et nous en rediscuterons ensemble et avec l’ensemble des acteurs concernés : élèves, parents d’élèves, équipes administratives, agents de restauration scolaire…

Vous connaissez mon engagement pour la protection des animaux à l’Assemblée Nationale où j’ai notamment déposé une proposition de loi visant à mettre fin à l’élevage pour la fourrure, à la chasse à courre, à la chasse par déterrage, à la chasse à la glu et à la détention d’animaux sauvages dans les cirques, mais aussi à des progrès sur l’élevage en cage.

Soyez assurés que je mettrais, avec mon équipe, la même énergie pour la protection des animaux à la tête de la Région Pays de la Loire. Je vous serais reconnaissant de transmettre ce courrier à l’ensemble de vos sympathisantes et sympathisants en Pays de la Loire.

Respectueusement,

Matthieu Orphelin – Tête de liste de L’Ecologie Ensemble, Citoyenne et Solidaire

>> Télécharger le courrier en PDF