Pour la Saint-Valentin, j’offre des fleurs locales !

Opération lancée par Matthieu Orphelin, Lucie Etonno, Julien Bayou et d’autres écologistes… Avec la complicité involontaire (merci aux photomontages !) de Tomy, Nabilla, Bernie et même de la Reine d’Angleterre.

Site de la pétition : http://joffredesfleurslocales.fr/
Twitter : https://twitter.com/FleursLocales
Page Facebook : https://www.facebook.com/Joffre-des-fleurs-locales-107576144700939

Plus de 80% des fleurs achetées en France sont importées alors qu’un bouquet de 15 roses importées représente l’équivalent de 200 km de trajet en voiture* !

Pourtant, l’empreinte carbone d’un bouquet de fleurs produites localement peut être 30 à 60 fois inférieur aux fleurs importées*. Dans tant de nos régions, l’horticulture française offre des plantes et des fleurs de qualité, de saison, qui ne sont pas cultivées sous serres chauffées.

Acheter des fleurs et des plantes locales, c’est aussi bon pour l’emploi sur nos territoires ! L’horticulture ornementale est l’un des secteurs les plus employeurs de mains d’œuvre en agriculture et génère 160 000 emplois directs et indirects pour un chiffre d’affaires total de la filière d’environ 8 milliards €**.

La Région Pays de la Loire, par exemple, est la première région française de production horticole, avec 10% des emplois liés à ce secteur et plus de 20% du chiffre d’affaires français***.

1,5 millions de plantes et fleurs sont achetées pour la Saint-Valentin****, alors profitons de ce beau moment pour promouvoir la production locale !

* Source : The Carbon Footprint of Flowers
** Source : Ministère de l’Agriculture et de l’alimentation
*** Source : Préfecture de le Région, Pays de la Loire
**** Source : France Agrimer

Photomontages :
Bernie Sanders : https://nsa40.casimages.com/img/2021/02/12/210212084640619586.png