Une équipe pour porter haut l’écologie et la solidarité dans les Pays de la Loire

L’Appel pour une Région Pays de la Loire écologique, citoyenne et solidaire a présenté ce jour l’équipe qui conduira la campagne pour les élections régionales des 13 et 20 juin prochain.

Une équipe paritaire de six têtes de liste – une régionale et cinq départementales – et un binôme  projet/porte-parolat ont été désignés, à l’issue d’un processus inédit impliquant le vote de plus de 1 000 signataires de l’Appel.

Deux des six têtes de liste ne sont membres d’aucun mouvement ou parti politique. Toutes ont un métier, aucune n’est politique de profession, leur engagement est sincère et déterminé. Elles partagent une motivation simple : agir face aux urgences écologiques, sociales et économiques ; impulser un nouveau rythme, une nouvelle trajectoire, et surtout une nouvelle manière de faire de la politique en impliquant davantage la société civile et les citoyens.

Bien déterminés à porter un changement concret dans nos politiques régionales, nous présentons cinq premiers objectifs auxquels sont associées 5 grandes mesures, concrètes, qui permettront de faire face à la crise actuelle et d’anticiper les suivantes.

 

1- Nous amplifierons la transition écologique, en réalisant 1 milliard d’investissements supplémentaires sur la mandature à venir, ciblé notamment sur le financement d’infrastructures de transports propres et la rénovation énergétique des lycées de la région.

2 –  Nous soutiendrons le développement de l’agriculture biologique et accompagnerons les filières locales et de qualité, tout en améliorant notre alimentation. Nous fixerons un objectif ambitieux, avec une montée en gamme des denrées alimentaires,  50% de bio et 100% de viandes locales dans les cantines de nos lycées.

3 – Nous accélérerons la lutte contre les passoires thermiques, pour faire baisser la facture d’énergie des ménages les plus précaires et réduire les émissions de gaz à effet de serre. Nous créerons des emplois locaux non délocalisables.

4 – Nous lutterons contre la précarité qui frappe la jeunesse, en facilitant l’accès des jeunes aux aides régionales, par l’évolution de l’actuel e-pass en une carte jeune, qui sera le support unique et numérique de l’ensemble des aides régionales. Y figurera notamment un “chèque bien manger” régional d’une valeur de 50€ mensuels, ciblé dans un premier temps vers les jeunes les plus précaires, afin de lutter contre la précarité alimentaire.

5 – Notre région sera exemplaire dans ses dépenses et investissements, par la mise en place de l’éco- et de l’éga-conditionnalité des aides publiques allouées par le Conseil régional. Pour bénéficier d’une subvention, chaque entreprise, association ou collectivité devra s’engager à diminuer son impact sur l’environnement, améliorer ses pratiques sociales et avancer réellement sur l’égalité entre les femmes et les hommes.

 

>> Télécharger le dossier de présentation complet en PDF

>> Revoir la conférence de presse